Inventeur : John HUTCHISON – ⚡⚡⚡ Arc-ethic

Inventeur : John HUTCHISON

John HUTCHISON (1945-) est un scientifique autodidacte. Lorsqu’il était encore enfant à Vancouver, il découvrit Nikola TESLA dans des livres, et il effraya ses voisins lorsqu’il expérimenta les bobines TESLA dans son arrière-cour. Entre vingt et trente ans, il eut un problème de santé qui lui valut une petite rente d’invalidité. Il a vécu pendant des années de manière très solitaire, fouinant dans des magasins d’excédents militaires et chez les ferrailleurs, à la recherche de matériels électriques rares, qu’il rapportait chez lui en bus.

La vie de HUTCHISON changea de manière radicale lorsqu’en 1979, alors qu’il mettait en route une série d’appareils à haute tension, il ressentit quelque chose le frapper à l’épaule. C’était une pièce de métal qu’il rejeta dans la direction d’où elle semblait provenir, mais elle vola en l’air et revint le frapper. Ceci fut à l’origine de sa découverte de l’effet HUTCHISON. Lorsque ses bobines TESLA, son générateur électrostatique et ses autres installations créaient un champ électromagnétique complexe, de grosses pièces métalliques commençaient à léviter, puis à monter au plafond et certaines éclataient. Qu’est-ce que l’effet HUTCHISON ? Comme c’est souvent le cas dans le domaine des nouvelles énergies, personne ne peut l’expliquer avec certitude. Quelques théoriciens pensent que l’effet est dû à des champs électromagnétiques opposés qui s’annulent mutuellement en créant un puissant courant d’énergie de l’espace.

HUTCHISON construisit un appareil qui fonctionnait à l’énergie de l’espace, de la taille d’un four à micro-ondes. Le convertisseur HUTCHISON était basé sur le principe de résonance de TESLA. TESLA avait fait la démonstration de ce principe en donnant régulièrement des impulsions d’énergie rythmées dans ses bobines électriques, chaque impulsion arrivant avant que l’énergie de l’impulsion précédente ait eu le temps de tomber. Ceci permit d’avoir des quantités d’énergie toujours plus élevées, comme un enfant qui s’élèverait toujours plus haut sur sa balançoire. HUTCHISON capta la même énergie pulsante et rythmée en utilisant des cristaux de titanate de baryum, un matériau qui peut capter les impulsions de certaines fréquences électromagnétiques, comme une radio intercepte certaines fréquences radio. Quand le cristal a des pulsations rythmées, ou entre en résonance, il produit du courant électrique. Puis il dépassa la technologie du prototype. Il possédait maintenant un nouveau secret qu’il appela « Dirt Cheap » parce que de vulgaires pierres font partie de ses composants. Ce nouveau procédé naquit de ses expériences avec le titanate de baryum.

Comment HUTCHISON pouvait-il profiter de cette vie paisible et présenter quand même au public un produit à l’énergie de l’espace sans faire trop de vagues ? Il dit avoir trouvé une stratégie tout à fait particulière : en construisant des soucoupes volantes miniatures qui fonctionnent à l’électricité produite par le procédé Dirt Cheap, et en les vendant comme jouets marchant à l’énergie de l’espace. HUTCHISON pense qu’un jouet non nuisible à l’environnement, qui s’allume sans piles, fascinera les gens au point qu’ils chercheront à acheter des convertisseurs de l’énergie Dirt Cheap capables d’alimenter des appareils plus puissants. Et peut-être le procédé Dirt Cheap pourra-t-il aider à nous guider vers un monde de nouvelles énergies non polluantes.

Tous ces passages, résumés et citations sont issus d’ Énergie libre et technologies disponible sur Amazon.fr. J’en ai simplement filtré et rassemblé l’essence – Emmanuel FESSELIER

Retourner à la liste des inventeurs