Étiquette : Espace

 

Venus project

The Venus Project imagine des technologies qui nous semblent futuristes, mais qui d’après ses partisans seraient réalisables aujourd’hui avec un système comme l’économie basée sur les ressources.

En savoir plus…

Le rôle des aimants

L’aimant est d’une importance capitale pour les appareils dont nous allons parler. Le propre champ magnétique de la terre (celui qui montre le Nord sur un compas) peut interagir quelque part avec l’énergie de l’espace.

Et les chercheurs en nouvelle énergie pensent que les champs magnétiques plus petits qui entourent les aimants artificiels, jouent un rôle clé dans le démarrage de leurs générateurs d’énergie.

En savoir plus…

Aimants et énergie de l’espace

L’aimant est d’une importance capitale pour les appareils dont nous allons parler (voir ici). Le propre champ magnétique de la terre (celui qui montre le Nord sur un compas) peut interagir quelque part avec l’énergie de l’espace. Et les chercheurs en nouvelle énergie pensent que les champs magnétiques plus petits qui entourent les aimants artificiels, jouent un rôle clé dans le démarrage de leurs générateurs d’énergie.

En savoir plus…

Inventeur : James GRIGGS

James GRIGGS

James GRIGGS de Géorgie fait déjà l’expérience de la révolution de l’énergie. Il a inventé un appareil de chauffage qui l’a tout d’abord surpris à donner beaucoup plus d’énergie qu’il n’en consomme, en produisant des ondes de choc dans l’eau. Les théoriciens en nouvelle énergie veulent découvrir le mystère du fonctionnement de ce processus, mais les clients de GRIGGS, eux, veulent juste régler leurs problèmes terre-à-terre. Et comme lui et son associé ont investi plus d’un million de $ dans le projet, GRIGGS est naturellement très intéressé à vendre son produit à ses clients.

En savoir plus…

Théoricien : Moray B. KING

Moray B KING

En 1978, Moray B. KING, est étudiant licencié de l’Université de Pennsylvanie. En cherchant dans les livres de physique des principes relatifs à l’anti-gravité, qu’il tomba sur le concept de l’ énergie du point zéro, qui l’intéressa encore davantage. Ce concept prenait en compte non seulement l’anti-gravité, mais aussi une abondante source d’énergie.

En savoir plus…

Théoricien : Harold PUTHOFF

Harold PUTHOFF

Le Dr Harold PUTHOFF (1936-), de l’Institut des Études Avancées à Austin au Texas, a travaillé pour plusieurs entreprises, pour le Ministère de la Défense des États-Unis pendant plusieurs années, et brièvement à l’Institut International de Recherches de Stanford.

En savoir plus…

Théoricien : Thomas BEARDEN

Thomas BEARDEN

Lieutenant-colonel de l’Armée des États-Unis à la retraite, Thomas BEARDEN, est un théoricien plus controversé, qui est considéré presque comme un gourou par certains, dans le domaine de l’énergie de l’espace. BEARDEN pense que les concepts et les mathématiques des techniques mécaniques et électriques d’aujourd’hui sont basés sur la manipulation des effets, et non sur les causes sous-jacentes.

En savoir plus…

Inventeur : Wingate LAMBERTSON

Wingate LIMBERTSON

Wingate LAMBERTSON (1920-2010) – En Floride, le Dr Wingate LAMBERTSON allume une série d’ampoules avec, dit-il, l’électricité de l’énergie dans la pièce. LAMBERTSON est un ancien directeur de la Science and Technology Commission du Kentucky, et il lui a fallu des années pour vaincre son scepticisme académique face à ceux qui prétendaient pouvoir obtenir quelque chose avec rien – que l’énergie disponible gratuitement dans l’espace pouvait être captée et utilisée à des fins pratiques.

En savoir plus…

Inventeur : John HUTCHISON

John HUTCHISON (1945-) est un scientifique autodidacte. Lorsqu’il était encore enfant à Vancouver, il découvrit Nikola TESLA dans des livres, et il effraya ses voisins lorsqu’il expérimenta les bobines TESLA dans son arrière-cour. Entre vingt et trente ans, il eut un problème de santé qui lui valut une petite rente d’invalidité. Il a vécu pendant des années de manière très solitaire, fouinant dans des magasins d’excédents militaires et chez les ferrailleurs, à la recherche de matériels électriques rares, qu’il rapportait chez lui en bus.

En savoir plus…

Inventeur : Floyd SWEET

Floyd SWEET

Floyd SWEET (1937-2011) – Pendant des décennies, les chercheurs en nouvelle énergie parlèrent de la possibilité de traiter un aimant de manière à ce que son champ magnétique soit en constante oscillation ou vibration. En de rares occasions, SWEET observa ce phénomène, appelé auto-oscillation, dans des transformateurs électriques. Il sentit qu’on pouvait l’appliquer à des fins utiles, comme la production d’énergie par exemple.

En savoir plus…