Moteur ionique – Propulseurs à effet Hall – ⚡⚡⚡ Arc-ethic

Moteur ionique – Propulseurs à effet Hall

Moteur ionique

Son principe est de procéder à l’ionisation du carburant, un gaz en l’occurrence, au lieu de le brûler. Ce procédé entraîne une libération d’ions, qui sont ensuite accélérés à l’aide d’un champ électrique. À l’heure actuelle, c’est le xénon, un gaz noble, qui est privilégié pour alimenter les moteurs ioniques.


Origine de cette découverte

 

Mais depuis …

Un moteur ionique capable de récupérer son carburant dans l’atmosphère existe désormais : l’Agence spatiale européenne a en effet construit un prototype qui peut récupérer les molécules utiles à son fonctionnement en traversant simplement certaines couches de l’atmosphère. Une première mondiale. Lire la suite

nasa-centre-recherche-glenn-ions-ionique-propulseur-effet-hall-750x400

Le propulseur à effet Hall X3. Crédits : NASA

La NASA vient de battre un record avec le propulseur ionique X3 lors d’un test récent. Il a battu le record précédent pour un propulseur à effet Hall, obtenant une puissance et une poussée supérieure, en atteignant notamment 5.4 Newtons de poussée contre 3.3 Newtons précédemment. Lire la suite

 

Principe


Explications :

Il y a plusieurs méthodes pour obtenir une ionisation (décharges électriques, hautes fréquences, etc..), mais la plus souvent choisie est la méthode dite du bombardement. Elle consiste à soumettre les atomes de gaz (du xénon par ex.) à un bombardement (d’où son nom) d’électrons en provenance d’un canon à électron (comme dans un téléviseur) constituant la cathode (borne négative).

Les collisions entre les électrons émis par la cathode et les atomes de gaz neutres “arrachent” des électrons à ces derniers les transformant en ions positifs (par manque d’électrons puisqu’on leur en a “arraché”). Lire la suite

 

Quel intérêt sur terre ?

Un appareil capable de produire une poussée demandant si peu d’énergie pourrait très certainement permettre de générer aussi de l’électricité, du chauffage, … et permettre un peu plus d’autonomie.
Une technologie à surveiller donc.

 

Sources : accrodavion.bescience-et-vie.com

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Comments are Closed