Habitat – Yourtes – ⚡⚡⚡ Arc-ethic

Habitat – Yourtes

Une yourte ou iourte est l’habitat traditionnel (tente avec une ossature démontable en bois recouvert de feutre) de nombreux nomades vivant en Asie centrale, notamment les mongols et turkmènes. Elle est particulièrement utilisée au Kirghizstan, au Kazakhstan au Karakalpakistan mais aussi au Turkménistan, en Afghanistan, en Iran, en Ouzbékistan et bien sûr en Mongolie. L’étymologie du mot est d’origine turque yurt. Les mongols lui préfèrent le vocable ger.

On trouve des yourtes traditionnelles, contemporaines et futuristes. Certaines sont rondes et d’autres ovales. Enfin si vous en avez les moyens, il en existe d’assez grandes qui permettent d’avoir une mezzanine voir un étage complet à l’intérieur…

Quelques visuels de yourtes

Les avantages & inconvénients

  • Léger.
  • Montage ou démontage
    env. 30 minutes.
  • Transportable démontée
    ou installée sur un chariot.
  • Matériaux écologiques dans une yourte traditionnelle.
  • Forme arrondie (ou ovale) adaptée au bien être et au recueillement.
  • 9 à 122 mètres carrés
  • Ouverture au sommet pour l’évacuation des fumées et éclairage naturel.
  • Il est possible d’adapter une sortie pour un poêle, ce qui permet de limiter les pertes de chauffage
  • Faible inertie thermique
  • Bonne résistance au vent.
  • Une seule ouverture dans une yourte traditionnelle : la porte. Possibilité de rajouter fenêtre(s) ou porte-fenêtre(s) dans les version customisées.
  • Durée de vie moyenne
  • Entretient nécessaire
  • Il est conseillé de placer la porte à l’abri du vent dominant et côté Sud en région fraîche, côté Nord en région chaude… ce qui n’est pas toujours aisé.
  • Éviter de s’installer proche de l’humidité (court d’eau, rivière, grands arbres…)
  • Insonorisation faible
  • Pièce unique. Ce qui ne laisse pas l’intimité parfois nécessaire. Les odeurs de cuissons envahissent l’espace. On entend certains appareils électriques comme le frigo.
  • Autorisations d’urbanisme parfois difficiles à avoir.
  • Perçu comme un habitat de gents du voyages et donc pouvant amener des difficultés de voisinage.

Tarif

2 500 € à 75 000 €

 

Il peut être particulièrement intéressant d’adjoindre un puits provençal (ou canadien) à la yourte. Il s’agit de profiter de l’inertie thermique de la terre pour rafraîchir en été et préchauffer en hiver l’air qui entre dans la yourte. Cette installation consiste à faire passer l’air entrant dans un tube (diamètre 150 à 200 mm par exemple) qui circule sous la terre à une profondeur de 1,50 à 2,00 m sur une longueur de l’ordre de 15 à 20 m avant d’arriver dans la yourte. Ces données sont indicatives et à adapter en fonction du volume de la yourte. Le coût principal de cette installation réside dans le creusement de la tranchée et il peut être très nettement amoindrie s’il faut amener l’eau ou l’électricité dans la yourte et donc creuser une tranchée pour ces travaux.

Liens commerciaux

Références :

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Comments are Closed