HABITAT en terre – ⚡⚡⚡ Arc-ethic

HABITAT en terre

Écodome, Hogan, Hogan, … Le nom change en fonction de la région mais le principe est toujour basé sur la conception d’un abris ayant pour base la terre de la région où l’on se trouve.


Fabrication d’un abris avec matériaux naturels

Autres exemples

Écodome
Les écodômes sont constitués de sacs empilés remplis de gravats et de terre locale. Les sacs sont maintenus par des fils de fer barbelés. La terre sèche avec le temps. Il suffit de recouvrir le tout pour protéger les sacs des rayons ultra-violets.
Source : wikipedia.org

9 000 € (env 50 mètres carrés) à 30 000€ et +

 

Hogan
Le hogan est la maison traditionnelle des Indiens Navajos que l’homme devait construire pour sa future famille quand il se mariait.

Le hogan « femelle » constitue le logement de la famille : il a une forme circulaire d’environ huit mètres de circonférence avec une seule porte orientée à l’est. Il a une structure en bois (des branches de genévrier ou de cèdre de 10 à 15 cm de diamètre) colmatée et recouverte de terre qui constitue une bonne isolation contre le froid comme contre la chaleur. L’espace intérieur est sans séparation avec un orifice central qui sert de cheminée : la partie occidentale, en face de l’entrée, est la place d’honneur, réservée au matriarche ou patriarche de la famille, alors que la partie droite, au sud, est attribuée aux hommes et la partie nord, à gauche de l’entrée est traditionnellement occupée par les femmes et les enfants. Toutes les activités ont lieu dans le hogan: la cuisine, le tissage, les repas, les échanges sociaux… On s’y tient assis mais la partie centrale permet à un homme de se tenir debout. Le sol est en terre battue parfois recouvert partiellement de branchettes séchées et l’ameublement est sommaire : une banquette en terre occupe la base des murs où le sol est parfois creusé de 30 cm, elle est recouverte de couvertures et de peaux de moutons qui servaient aussi pour fermer l’entrée.
Source : wikipedia.org

 

Kerterre
Il s’agit d’une maison en terre. Le nom a été inventé par sa conceptrice : Evelyne Adam, professeur de piano dans une autre vie et qui vit depuis plus de 15 ans dans une maison en terre de sa conception, un KerTerre. Le KerTerre est sans doute la maison la moins chère à construire. D’un diamètre d’environ 4 m, il est réalisé à partir de terre argileuse souvent trouvée sur le terrain lui même et d’herbe, chanvre… Sa technique de construction appelé le splatch consiste à mélanger tout type d’herbe sèche avec de l’argile et de l’eau de pluie. Cout : 0 zéro puisque tout est disponible en abondance dans la nature.

Vous pouvez découvrir Evelyne via ce lien et si vous souhaitez vous lancer dans la construction d’un KerTerre, Evelyne dispense des cours. Vous pouvez la contacter au 02 98 74 69 71, par mail à vacancesaulogis@gmail.com
Source : habitat-bulles.com

Quelques visuels d’habitats à base de terre

Envoi
User Review
3 (2 votes)

Comments are Closed