Étiquette : Aimant

 

Vortex & Tore

Un  Vortex ou tourbillon se forme dans un fluide en écoulement. C’est à dire lorsque le fluide passe d’une zone à une autre.

Lorsqu’il y a un écoulement en rotation concentrique qui ensuite continu de tourner dans le même sens et cela en déplacement dans la même direction, mais de façon excentrique, cela donne un double Vortex.

Lorsque le double Vortex se referme sur lui même… En savoir plus…

Pôle Nord ou pôle Sud ?

On représente le pôle Nord en rouge. Est-ce une erreur ?

En savoir plus…

Aimant a la SWEET Floyd – 2

Il y a 15 jour, une expérience nous à permis de reprogrammer un peu par hasard un aimant de micro-ondes. Cet aimant semblant n’avoir plus qu’un seul pôle

Qu’en est-il aujourd’hui ?

En savoir plus…

Fabrication des aimants

Les aimants exercent une grande force ferromagnétique. Mais cette propriété ne sert pas qu’à mettre des penses bêtes sur des réfrigérateurs. Les aimants contribuent aussi, entre autre, à faire fonctionner des moteurs et des génératrices.

Ils peuvent être naturels, mais depuis 2 siècles on les fabriques à l’aide de l’électricité. Depuis, ils exercent une grande force d’attraction.

En savoir plus…

Aimant a la SWEET Floyd

Un simple aimant de micro-ondes reprogrammé.

À la base, l’aimant dispose d’un pôle Nord sur une face et d’un pôle Sud sur sa face opposée. Une fois reprogrammé serait-il devenu monopôle ?

En savoir plus…

Le rôle des aimants

L’aimant est d’une importance capitale pour les appareils dont nous allons parler. Le propre champ magnétique de la terre (celui qui montre le Nord sur un compas) peut interagir quelque part avec l’énergie de l’espace.

Et les chercheurs en nouvelle énergie pensent que les champs magnétiques plus petits qui entourent les aimants artificiels, jouent un rôle clé dans le démarrage de leurs générateurs d’énergie.

En savoir plus…

Aimants et énergie de l’espace

L’aimant est d’une importance capitale pour les appareils dont nous allons parler (voir ici). Le propre champ magnétique de la terre (celui qui montre le Nord sur un compas) peut interagir quelque part avec l’énergie de l’espace. Et les chercheurs en nouvelle énergie pensent que les champs magnétiques plus petits qui entourent les aimants artificiels, jouent un rôle clé dans le démarrage de leurs générateurs d’énergie.

En savoir plus…

Inventeur : Johann GRANDER

Johann GRANDER

GRANDER est né le 24 avril 1930 à Jochberg, en Autriche. Dès ses 14 ans, il fut obligé de subvenir à ses besoins. En 1962, il loua une station-essence à Jochberg. Mais quelque part, GRANDER était différent de tous les autres. Un des proches associés de GRANDER, l’homme d’affaires autrichien Georg HUBER, dit, « bien qu’il parût être un homme simple et travaillant dur, il fut toujours une personne impressionnante. Du temps où il gérait la station-essence, il était aussi le leader politique dans son village natal ».

En savoir plus…

Inventeur : Floyd SWEET

Floyd SWEET

Floyd SWEET (1937-2011) – Pendant des décennies, les chercheurs en nouvelle énergie parlèrent de la possibilité de traiter un aimant de manière à ce que son champ magnétique soit en constante oscillation ou vibration. En de rares occasions, SWEET observa ce phénomène, appelé auto-oscillation, dans des transformateurs électriques. Il sentit qu’on pouvait l’appliquer à des fins utiles, comme la production d’énergie par exemple.

En savoir plus…

Inventeur : Bruce De PALMA

Bruce DE PALMA

Bruce DePALMA (1935-1997) – La découverte de DePALMA vint aussi d’une simple expérience. Il fit tourner un roulement à billes (des billes en acier comme on en trouve dans les flippers) à très grande vitesse, les lança en l’air et prit toute une série de photos en accéléré. Il découvrit à sa grande surprise qu’elles étaient montées plus haut et retombées plus vite que des roulements à billes qu’on n’avait pas fait tourner avant de les lancer. Il pensa que cela signifiait que ces roulements à billes interagissaient avec une nouvelle forme d’énergie ce que nous appelons aujourd’hui l’énergie de l’espace.

En savoir plus…